alt

Deux projets d'envergure nous mobilisent tout particulièrement cette année

♦ Soins palliatifs

Les soins palliatifs constituent une approche dont le but est d’améliorer la qualité de vie des patients et de leurs proches confrontés à la problématique d’une affection évolutive incurable par la prévention et le soulagement de la souffrance au moyen d’une identification précoce, d’une évaluation irréprochable et du traitement de la douleur et d’autres problèmes, physiques, psychosociaux et spirituels.

Dans le souci d’être mieux en phase avec cette approche, la Maison de Retraite du Petit-Saconnex  s’est fixée pour objectif en 2013 de parfaire ses pratiques en soins palliatifs en portant un accent particulier sur :

  • La prise en charge pluridisciplinaire de l’accompagnement en fin de vie
  • L’implication, l’intégration et la communication avec les familles
  • La démarche d’évaluation de la douleur globale : physique, morale et spirituelle
  • La gestion des désirs, souhaits et directives anticipées
  • L’accueil, un processus d’intégration et d’adaptation
  • L’alimentation
  • L’élaboration d’un cadre de référence commun et une charte en soins palliatifs
  • L’ensemble de notre personnel est impliqué dans cette démarche


♦ Bientraitance – maltraitance

Le projet s’inscrit dans une démarche institutionnelle d’envergure, motivée par la réflexion de l’institution et confortée par les demandes de la Confédération qui comprend la mise en place d’une stratégie nationale en matière de soins palliatifs (La première étape 2010-2012 s’est achevée et se voit prolongée de 2013-2015) et au 1er janvier de cette année l’entrée en vigueur du nouveau Droit de la Protection de l’Adulte . Dans le cadre de cette stratégie le projet bientraitance-maltraitance doit nous permettre de répondre à plusieurs questions :

  • Définir le terme de maltraitance à l’intérieur de l’institution (violences psychiques, physiques, morales, financières, négligence, inattention, abus, ignorance, infantilisation, non-respect de l’intimité, aliénation des droits de la personne…)
  • Quels moyens pour lutter contre la maltraitance constatée ?
  • Qui est maltraité ? (résidants, famille, personnel, bénévoles…)
  • Qui est maltraitant ? (résidants, famille, personnel, bénévoles…)


Les objectifs visés sont :

  • Mise en place en tout temps d’une attitude bientraitante les uns vis-à-vis des autres (personnel-résidants mais aussi personnel-familles et personnel-personnel)
  • La promotion de la dignité
  • Le respect de l’autre dans sa globalité quel que soit sa langue, sa culture, sa religion, son identité personnelle et sa personnalité, son degré de dépendance.


Les activités suivantes seront menées dans le cadre du projet :photo bientraitance 2

  • Ateliers d’analyses de pratique et de situations sont mis en place dans chaque secteur.
  • Un théâtre forum dirigé par un professionnel de cet art a vu le jour. Les acteurs sont des membres du personnel de l’institution.
  • Chaque secteur s’est vu confié la tâche de faire naître une affiche qui nous conduit d’une situation maltraitante à une situation bientraitante. Ces affiches feront l’objet d’une exposition au sein de l’institution.
  • Conférence
  • Films
  • Analyse critique et inscription des nouvelles pratiques au niveau institutionnel.

Nous travaillons actuellement avec l'association SONATE en vue de l'obtention d'un lable "Bientraitance" pour notre institution.

La Maison de Retraite du Petit-Saconnex à récemment présenté son projet "Bientraitance" lors de la journée de la créativité managériale des HUG et a gagné le prix de l'originalité et celui "coup de coeur" du public. Pour de plus amples informations, veuillez consulter notre rubrique "Agenda et actualités" sous l'onglet Informations.